Un lieu fondateur

En 1951, quelques semaines après la mort du Fondateur à Boran, la communauté se partage pour fonder le Prieuré Saint-Joseph.

Sa première responsabilité est de poursuivre l’oeuvre lancé par le Père Sevin, « La Maison Française », et continuer l’apostolat près des jeunes de Boran, et des environs, catéchèse, plein-air, etc.

Un an après le départ de « La Maison Française » en 1959, s’ouvre sous sa responsabilité, le Home Jacques Sevin avec l’accueil d’enfants confiés par le Juge d’enfants de l’Oise.

JPG - 65.8 ko

La participation à la catéchèse de la paroisse, l’aumônerie des colléges et lycée de Gouvieux et Chantilly, la création de groupes scouts, l’accueil, deviennent son principal objectif.

                                                                                        
JPG - 85.7 ko
                           
 

Contact : scjpicardie@aol.com    



  

07 Janvier 2011

‹‹ Article précédent | Article suivant ››