Au cours de l'année 2011... Au Foyer l'Alauda, à Lyon

Une heureuse visite au Liban et du Liban à la paroisse St Joseph...

Notre paroisse Saint Joseph des Brotteaux est jumelée avec une paroisse du Liban Saint Joseph d’Aret Sader à Bourg-Hamoud dans la banlieue de Beyrouth. Comme chaque année, une petite délégation est partie à la fin du mois de mars et j’ai eu la joie de faire partie du groupe. Nous étions sept, chacun engagé dans l’éducation car c’était le thème choisi pour cet échange. Nous avons été fortement impressionnés par l’ accueil  chaleureux des Libanais, leur générosité et la profondeur de leur foi.

Deux mois plus tard nous recevions  à notre tour une petite délégation libanaise.  Nous avons accueilli au foyer de l’Alauda Maha qui a une fille handicapée. Elle est responsable de « Foi et Lumière » pour sa région

A la fin de leur séjour ils ont préparé au foyer un repas libanais pour tous les membres  du comité du Liban de notre paroisse, dans une ambiance joyeuse et festive Sœur Bernadette.

 

Une Palestinienne de Taybeh, à Lyon...

Vraiment, si l’éloignement des Prieurés de la Sainte Croix de Jérusalem, de la France aux quatre coins du monde, du Chili et d’Israël/Palestine, à l’Afrique, est bien réel, les « liens » entre eux, par les personnes, les apostolats, nous émerveillent toujours !

Fin juin 2011, 6 jeunes  Palestiniens  de Taybeh,  conduits par sœur Claudine, arrivent à Paris. Ils font un voyage pour découvrir la vie en France et approfondir  leur connaissance du Français, qu’ils étudient en classe.

Parmi eux A’rine, classe de première à l’école de Taybeh où enseigne sœur Claudine, va rejoindre  Hélène et André son mari, demeurant près de Lyon. Une belle histoire : - Hélène en  pèlerinage en Terre Sainte, il y a quelques années, reconnaît des religieuses de la Sainte Croix de Jérusalem au Centre Charles de Foucauld à Taybeh. Or, Hélène a passé deux ans au « Foyer de l’Alauda » et en a gardé de fortes amitiés et un souvenir bien vivant. Conquise par ce qu’elle voit de la vie de ces enfants, du travail des religieuses  pour les aider à grandir et poursuivre leur scolarité, prend en charge avec son mari  la scolarité d’A’rine et devient ainsi  « famille d’accueil » pour cette jeune Palestinienne.   Ceux-ci  apprennent par mère Marie Martine que  sœur Monique est actuellement au Foyer de l’Alauda et qu’elle a connu A’rine  « Jeannette » à Taybeh.  Bonne raison pour une visite !

Le 1er juillet, donc, quelle joie, pour Hélène de faire visiter le foyer, sa chambre, à son mari et à A’rine,  de rappeler de bons souvenirs, de voir des photos, d’en prendre, et « Internet oblige » le soir même les amies d’A’rine recevront à Taybeh photos et nouvelles.

Ces liens à travers le temps et l’espace, nous voulons les développer. Anciennes élèves  de « la Maison Française », Compagnons et Pionniers, étudiantes de Lyon, volontaires pour le « Home Jacques Sevin », beaucoup partent pour un temps de service, de découvertes et d’échanges.  Faire communion entre jeunes et adultes de cultures  et situations si différentes, est source  d’enrichissement mutuel et œuvre pour la paix.                                              

 Les amis de la Sainte Croix de Jérusalem en Région Lyonnaise se retrouvent au Foyer l’Alauda 

18 Mars 2011 :  Heureux de cette rencontre, les Amis sont bien à l'heure pour ces retrouvailles. Certains regrettent de ne pas être des nôtres en cette période bien mouvementée, d’autres au contraire ont rejoint notre groupe et le buffet de bienvenu est bien animé.

Sœur Jacqueline nous a fait découvrir le prieuré de Bitkine « Notre Dame du Tchad » et la communauté qui l’anime, puis le collège Joséphine Bakita et ses élèves aux sourires rayonnants devant leurs machines à écrire ou au laboratoire de sciences.

Merci à cette amie qui a réalisé ce reportage au cours du mois de janvier passé dans ce pays si éprouvé comme tant d’autres en Afrique.

Le père Bruno Houpert nous a ensuite montré comment la Croix est un mystère de l’amour infini de Dieu pour son Fils et pour chacun d’entre nous. Rien, absolument rien, n’empêche le Christ de nous aimer. Nous sommes sauvés,  nous devons accueillir le salut et en témoigner par toute notre vie. Suivre le Christ au plus près par l’imitation  , l’obéissance et l’offrande est un chemin de libération. Imiter ne veut pas dire copier mais être avec le Christ notre compagnon.

Le père Sevin nous l’enseigne par toute sa vie marquée par l’enthousiasme et un amour passionné  de Jésus Christ, en effet  « toute la vie du père Sevin et toute son œuvre ont été pour ainsi dire marquées par le mystère de la Croix ! C’est peut-être d’ailleurs le secret de leur fécondité. »

L’échange qui a suivi  nous a permis d’approfondir cette fécondité du sacrifice et de l’offrande.

La prochaine rencontre sera le Vendredi 7 octobre à 20h. Amis de la région lyonnaise, vous êtes tous invités.                                          

 

INVITATION

 

22-24 rue Ney – Lyon 6è Foyer l'Alauda

    (métro Massena) 

  Tél. 04 78 89 00 03        

   courriel  :      scjalauda@aol.com

20 h 00 : Accueil

 Buffet dînatoire    

 Thème de réflexion et   de partage :

 «  Espérance et Confiance »

 

 

  

04 Septembre 2011

‹‹ Article précédent | Article suivant ››