Soeurs de la Sainte Croix de Jérusalem

AccueilLa Sainte Croix de JérusalemArticles › En route vers la béatification : le...

En route vers la béatification : le père Jacques Sevin.

La reconnaissance de l'Eglise...

Joie et action de grâces... Le 10 janvier de cette année 2012, les évêques et les cardinaux membres de la Congrégation pour les causes des saints ont reconnu l'héroïcité des vertus du Père Jacques Sevin, fondateur du scoutisme catholique, co-fondateur des Scouts de France et fondateur de la congrégation de la Sainte Croix de Jérusalem. La signature du pape, en juin probablement, permettra la publication du décret reconnaissant les "vertus héroïques" du Père Sevin. Le statut de "vénérable" lui sera alors accordé...

Histoire de la "Cause"... 

Lorsqu'en 1989, Mère Marie-Thérèse Toulouse, alors prieure générale et qui avait bien connu le père Sevin, parla au père Kolvenbach, supérieur général de la Compagnie de Jésus, à Rome, de son désir, non seulement de faire connaitre le père Sevin mais d'introduire sa Cause, ce dernier l'encouragea à commencer tout de suite, l'assurant du soutien de la Compagnie de Jésus ...ce qu'elle fit. Cette mise en route en laissa d'aucuns plus ou moins sceptiques... mais cela n'entama en rien notre confiance. Comme disait le père Sevin dans un article sur l'enthousiasme :"A qui nous dirait : vous croyez que c'est arrivé, notre enthousiasme nous fait répondre : nous croyons et cela arrivera.." Une fois de plus, nous n'avons pas été déçues !...Recherche de témoignages écrits, de témoins oculaires, de l'approbation et des signatures des évêques de la région apostolique, constitution d'un "tribunal", d'une commission historique et les demandes de la CICS (Conférence internationale catholique du scoutisme), permirent l'ouverture du procès diocésain en  1992.  Il fut rondement mené avec le père Dumeige s.j. comme postulateur diocésain et le père Molinari, postulateur général de la Compagnie de Jésus et son assistant le père Gumpel s.j. Avec le soutien de Mgr Hardy alors évêque de Beauvais, Noyon, Senlis, diocèse où le père Jacques Sevin retourna à "La Maison du Père" et où se trouve sa tombe, le procès diocésain se déroula en un an. Ouvert à Beauvais, en mars 1992, sa clotûre eut lieu à Boran, le 18 mars 1993, en présence de Mgr Hardy, des membres du "tribunal", de la congrégation et du général Dominique Chavanat, petit neveu du père Sevin. Tout fut  immédiatement envoyé à Rome. Il fallut attendre le "'Nihil obstat" de Rome puis la nomination d'un "Rapporteur" à la Congrégation pour la Cause des saints : le père Daniel Ols, dominicain, puis celle d'un collaborateur du Postulateur, le père Molinari s.j., soeur Madeleine Bourcereau fut nommée, pour rédiger les deux gros volumes de la "Position sur la vie, l'activité, les vertus et la renommée de sainteté" du père Sevin. Fin 1999 le travail achevé fut envoyé à la Congrégation pour les Causes des Saints. En octobre 2010, les théologiens réunis en session, avec le Cardinal Amato, préfet de la congrégation et que nous avons eu la joie de rencontrer deux fois à Rome, donnèrent leur accord unanime. Le 10 janvier dernier ce fut la réunion des évêques et cardinaux concernés. A leur tour, ils donnèrent un avis positif pour l'héroïcité des Vertus du père Sevin. Après la signature du Pape, en juin, le décret sera officiel et nous pourrons parler du "Vénérable" père Pacques Sevin.

Ce qui se résume en un paragraphe ne donne qu'un maigre aperçu,des avancées et des reculs de ce procès diocésain et de l'audace que cela demanda.... Le "journal de bord" de la congrégation écrit au jour le jour donne la vision du travail immense qu'une telle démarche implique.  Aujourd'hui, nous sommes dans une joyeuse action de grâces. IMEDIA, de source vaticane, se hâta de mettre la presse au courant. Nous ne l'étions pas encore ! 

En parler, c'est bien, oui, mais surtout prier pour tous les scouts, guides et jeunes du monde entier et obtenir par l' intercession du père Sevin, le miracle nécessaire pour la béatification est maintenant la démarche à entreprendre avec ardeur.

N.B.-  Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez consulter l'article du site sur le Fondateur, ainsi que les divers articles du site des jésuites et des différents mouvements scouts. 

- Quelques personnes s'inquiètent de savoir si nous avons donné beaucoup d'argent. Qu'elles se rassurent. Au cours du procès diocésain, nous n'avons eu à rembourser que les déplacements des membres du "Tribunal". Quant au travail fait à Rome, nous avons payé une partie de l'impression de la"Position".  Voilà la réponse à ceux qui pensent que tout s'achète, même le titre de Vénérable ou de Bienheureux ou de Saint... Nous aurions été infidèles à l'esprit du Serviteur de Dieu en donnant des "backchish". Il est plus important pour nous d'utiliser les dons reçus pour nos missions, en particulier le Tchad, le Chili et la Palestine...

                                                                                                                            

Prière pour obtenir la béatification du père Jacques Sevin s.j. fondateur du scoutisme catholique et de la Sainte Croix de Jérusalem

*****

 Ô Dieu, Tu as mis au cœur de ton serviteur Jacques Sevin, le désir ardent de « s’user jusqu’au bout » pour ton amour et celui de la jeunesse ; ainsi Tu as voulu faire grandir au sein de l’Eglise catholique, les jeunes liés à travers le monde par la Promesse et la Loi scoutes ;

Tu lui as inspiré la fondation de l’Institut de la Sainte Croix de Jérusalem pour l’extension de ton Royaume et le salut de la jeunesse du monde entier ; donne-nous le même amour généreux dans la prière, l’accueil et le service des jeunes afin de les conduire jusqu’à toi…

Et si cela t’est agréable daigne glorifier ici-bas ton serviteur Jacques en nous accordant par son intercession les grâces que nous implorons. Amen

Les personnes qui reçoivent des grâces par l'intermédiaire du père Sevin sont priées de les faire connaître à :

La Sainte Croix de Jérusalem, le Prieuré - F - 60820 BORAN SUR OISE -scjboran@aol.com

 (1) le père Sevin au Jamboree de Moisson -1947

 (2) Le père Sevin aux Fontaines à Chantilly- 1948

                         


 



 

 

22 Janvier 2012

‹‹ Article précédent | Article suivant ››